Comment faire du trading de Forex en France ?

Vous avez envie de vous lancer dans le trading du Forex, mais vous ne savez pas par où commencer ? Tour d’horizon des bonnes pratiques pour se mettre au trading en France, en quatre points.

 

 

 

 

1. Se renseigner sur la réglementation

La première chose que vous devez faire, c’est vous documenter sur la pratique du trading dans votre pays d’origine. Le trading du forex est une pratique imposable et légale en France, aussi bien pour les professionnels que pour les particuliers. En effet, il est considéré comme un marché « OTC », ou « Over the Counter Market » : c’est un marché où les titres s’échangent entre les différents acteurs de façon directe, bilatérale, et s’effectue de gré à gré. Deux conditions toutefois : vous devez faire appel à un courtier reconnu par la Banque de France, et suivre le principe du « spot forex », où l’achat et la vente de devises s’effectuent dans la monnaie de base du compte. Il est aussi essentiel de suivre les actualités au niveau de la réglementation européenne, comme par exemple la récente réglementation ESMA.

2. Bien se former

Pour bien vous lancer, formez-vous tout en mettant en pratique. C’est en alliant bagage technique et expérience que vous allez vous familiariser avec les marchés. Concernant la formation, méfiez-vous des offres trop chères, trop généralistes, ou qui ne proposent pas de mise en pratique. Consulter régulièrement des analyses comme celles du Professeur Forex vous permettra d’augmenter vos connaissances et d’affiner vos stratégies. Vous former au trading demandera quoi qu’il arrive du temps et de la patience : attention aux offres trop alléchantes. Un rendement potentiellement élevé est toujours associé à un risque.

3. Utiliser les bons outils

Vous avez déjà quelques clés en main pour vous lancer dans le trading forex. Au quotidien, certains outils vous seront très bénéfiques. Un calendrier de trading vous permettra par exemple de suivre les événements importants qui pourraient influencer les marchés. L’analyse technique avec des graphiques, et l’analyse fondamentale, vous permettront de mieux prévoir, et donc de mieux investir. N’oublions pas deux outils très classiques : le carnet de bord, qui vous permet de consigner pertes et profits et d’évaluer vos stratégies sur le long terme, et le fichier Excel, pour analyser vos performances. Certaines applications vous permettront de vous lancer en combinant ces différents outils. C’est par exemple le cas de Vestle, récente application du Groupe iFOREX, qui couple la formation à la mise en pratique, et met à votre disposition une importante base de connaissances.

4. Suivre l’actualité des marchés

Enfin, tout au long de votre pratique du trading du forex, restez informez grâce aux sites d’actualités consacrés au trading et aux analyses. Vous apprendrez progressivement à reconnaître les événements qui influent sur le cours des actions. Les très récentes élections aux Etats-Unis sont un bon exemple. Les marchés Européens et la Bourse de Paris sont restés très prudents avant d’obtenir les résultats. Finalement, le résultat des midterms est partagé, ce qui ralentit les actions protectionniste menées par Donald Trump : les marchés repartent donc à la hausse. Restez-donc à l’écoute, et apprenez à adapter vos stratégies aux événements.

Comments are closed.